« Les très petits modèles qui sont ici ne représentent que l’idée. Mais ce que j’apprécie là, c’est qu’on peut les tenir dans le creux de la main, les faire tourner et les voir sous tous les angles. Je les mets de côté, puis j’y reviens plus tard pour voir ce que j’en pense. Il m’arrive de les faire agrandir à une taille intermédiaire et d’en faire un bronze. Et puis j’aime vivre avec le résultat avant de décider si je veux ou non les agrandir encore. Parfois, lorsque je cherche un projet, pour une commande par exemple, je reprends une de ces maquettes modelées depuis longtemps. Et c’est alors que je décide de l’échelle. »