The Creative Time Summit

 

Creative Time Summit est une réunion annuelle de penseurs, de rêveurs et de personnalités travaillant à l’intersection de l’art et de la politique. Fonctionnant comme une plate-forme itinérante, The Summit réunit des artistes, des militants et d’autres leaders pour des réflexions engagées sur les problèmes les plus pressants d’aujourd’hui. The Summit fournit des stratégies pour un changement social dans les contextes locaux et internationaux.
Le 10ème Creative Time Summit, intitulé « Homelands and Revolution » aura lieu à Toronto, Canada, du 28 au 30 septembre 2017, coproduit avec The Power Plant et en collaboration avec Art Gallery of Ontario.
Homelands and Revolution explore le concept de «patrie» à différentes échelles, de l’intime à l’immense: considérant des luttes urgentes pour la souveraineté des pays, les violences aux frontières qui poussent à l’exil, les migrations et l’asile politique ainsi que la menace d’un regain des nationalismes. Dans le même temps, The Summit abordera la notion de «patrie» au travers de celle d’hospitalité, qu’elle engendre.
Le sommet de 2017 invite les participants à considérer les compréhensions politiques et esthétiques à plusieurs niveaux de la notion de patrie en parallèle des mouvements sociaux – révolutionnaires à ce sujet – qui ont cherché à susciter un rêve plus large de justice sociale. The Creative Time Summit s’intéressera également aux mouvements menés par des peuples autochtones sur plusieurs continents et les multiples relations entre la patrie, la terre, la culture et la communauté qu’ils questionnent.
The Creative Time Summit – Homelands and Revolution est organisé par Nato Thompson, Sally Szwed, Gaëtane Verna et Josh Heuman.

QU’EST CE QUE CREATIVE TIME ?
Au cours des quatre dernières décennies, Creative Time a commandé et présenté des projets ambitieux d’art public avec des milliers d’artistes dans toute la ville de New York, à travers le pays, dans le monde entier et même désormais dans l’espace. Le travail de Creative Time est guidé par trois valeurs fondamentales: les questions d’art, les voix des artistes sont importantes dans la transformation de la société, et les espaces publics comme lieux de création et de liberté d’expression. Creative Time est engagé à présenter de l’art le plus pertinent pour l’époque et à développer un public au-delà des barrières géographiques, ethniques et socioéconomiques.

 

VENDREDI 29 SEPTEMBRE – CALENDRIER À L’HEURE BRUXELLOIS

16:00 // INTRODUCTIONS
Remerciements : Garry Sault, Ojibway Elder, Storyteller, Mississaugas of the New Credit First Nation
Remarques de bienvenue : Gaëtane Verna & Nato Thompson

 

16:30 // SECTION 1: TERRE
Au-delà de la violence du capitalisme, nous pouvons imaginer de multiples relations matérielles, sociales, affectives et spirituelles pour la construction de territoires. Les intervenants de cette section abordent les thèmes de l’accumulation et de la dépossession par l’angle du capitalisme comme du colonialisme; épistémologies des terres indigènes; la justice environnementale dans un monde plus qu’humain; et les questions de réfugiés, d’hospitalité, de frontières et d’appartenance.
Avec: Wanda Nanibush (Canada), Huhana Smith (Nouvelle-Zélande), Bouchra Khalili (France / Maroc), Postcommodity (US)

 

17:30 // CONVERSATION
Coco Fusco (États-Unis) et Elvira Dyangani Ose (Espagne / Londres)

 

17:55 // SECTION 2 : AMOUR ET VIE
La pratique artistique quotidienne est un espace de résistance. Les artistes et les conteurs dans cette section parlent du pouvoir générateur de l’action compassionnelle. Comment ils considèrent une politique radicale de soins et d’attention à autrui; les formes étranges de parenté et de fabrication du monde; et comment les modes de témoignage et de guérison incarnent la praxis décoloniale.
Avec: Syrus Marcus Ware (Canada), Kent Monkman (Canada), Wael Shawky (Égypte), Crack Rodriguez (El Salvador), Máret Ánne Sara (Norvège)

 

20:45 // NOMBRE DE CLÉS
Gayatri Chakravorty Spivak (Inde / États-Unis)

 

21:15 // DÉCLARATION: ROCHE PERMANENTE
Cannupa Hanska Luger (US)

 

21:25 // SECTION 3: TRAVAIL
La précarité est une caractéristique déterminante du capitalisme tardif. Les intervenants de cette section parlent des conditions de marginalité en zones urbaines et rurales, des politiques d’austérité, d’organisations anticapitalistes et des modes de solidarité et de collectivité émergents.
Avec: Carlos Marentes (États-Unis), Carol Condé et Carl Beveridge (Canada), María Magdalena Campos-Pons (Cuba), Tings Chak (Canada)

 

22:25 // BREAK

22:40 // PERFORMANCE
Allora et Cazadilla (États-Unis / Porto Rico)

 

22:55 // DÉCLARATION: TURQUIE
Vasif Kortun (Turquie)

 

23:05 // CONVERSATION
Chto Delat (Russie), Nato Thompson (États-Unis)

 

23:25 // SECTION 4: LIBERTÉ
Le moment est venu pour des mouvements transnationaux de solidarité, en particulier face au tournant des radicalisations identitaires observables à l’échelle planétaire. Les intervenants de cette section abordent la politique et l’esthétique de la praxis révolutionnaire, les grammaires de la (néo)colonialité et les possibilités d’organisation anticapitaliste, de solidarité antiraciste et de libération LGBT.
Avec: Srećko Horvat (Croatie), Sylvia McAdam (Canada), Nabil al-Raee (Palestine), Kinana Issa (Canada / Syrie)

 

00:35 // REMARQUES DE CLÔTURE
Nasim Asgari (poète et artiste originaire de Téhéran)

 

Le deuxième jour consiste en une séance à huis clos et il n’est pas possible de diffuser de facto.

Plus d’informations sur Creative Time : http://creativetime.org/