« Moi, qui crois que tout artiste doit être son propre maître, je ne puis pas songer à me constituer en professeur.
Je ne puis pas enseigner mon art, ne l’art d’une école quelconque, puisque je nie l’enseignement de l’art, ou que je prétends, en d’autres termes, que l’art est tout individuel, et n’est pour chaque artiste, que le talent résultant de sa propre inspiration et de ses propres études sur la tradition.
J’ajoute que l’art ou le talent, selon moi, ne sauraient être, pour un artiste, que le moyen d’appliquer ses facultés personnelles aux idées et aux choses de l’époque dans laquelle il vit. »