Résidence artistique et pédagogique, Inde du Sud

Avec Lionel Estève (artiste), Rachel Monosov (artiste), Lisa Lapierre (photographe), Nathalie Guiot (auteure), Claudia Radulescu (artiste), Stéphane Guiran (sculpteur) et Philippe Terrier-Hermann (artiste-chercheur).

Pendant trois semaines, des artistes sélectionnés pour leur pratique engagée et leur esprit pédagogique, ont animé des ateliers photo, vidéo, sculpture, dessins et collages et ont présenté le fruit de leur travail dans le cadre d’une exposition collective. Tous les parents se sont déplacés pour découvrir cette exposition, autant dire un événement à Manachanallur, ville de 140 000 habitants dans l’Inde du Sud. Des danses traditionnelles ont ponctué l’événement et les enfants ont pu témoigner de leur expérience et partager leur joie d’avoir réalisé une œuvre artistique.

Une centaine d’écoliers de 6 à 16 ans ont participé à ces ateliers initiés et produits par Thalie Art Fondation; pour la majorité, leurs parents sont illettrés et travaillent dans les champs ou à l’usine. Le contact avec les artistes et les différentes pratiques abordées ont permis aux enfants de susciter leur créativité et de développer une certaine autonomie de pensée. Aucune éducation artistique n’est au programme académique des écoles publiques en Inde, et ce, jusqu’à l’entrée à l’université. Considérant cet état de fait comme une carence à leur cursus, Thalie Art Foundation souhaite modéliser ce programme pour cette école de village, et à terme le pérenniser dans d’autres établissements.

L’engagement de Thalie Art Foundation en Inde
La fondation soutient une école dont l’enseignement est inspiré de la méthode Montessori dans l’état du Tamil Nadu en Inde du Sud. Créée par une association locale, Human Uplift Trust (30 ans d’existence), l’école accueille 700 enfants Dalits (de 3 à 15 ans), de l’ex-caste des « intouchables », ainsi qu’un orphelinat pour une centaine d’enfants atteints du VIH. Cette école a pour mission de rompre le déterminisme social qui touche ces enfants issus de communautés défavorisées et dont la majorité n’a aucun accès à l’éducation, devant quitter le système scolaire à l’âge de 11 ans pour travailler dans les champs et dont leurs parents sont, pour la majorité, analphabètes. Grâce au travail réalisé par l’association, ces enfants ont désormais accès à un enseignement en anglais, atout essentiel pour trouver un emploi.

 

Soutenez le projet, faites un don

Votre don contribuera non seulement à organiser de nouvelles résidences pédagogiques et artistiques mais aussi au recrutement et à la formation de nouveaux professeurs.

Les Dalits ont besoin de vous!

Thalie Art Foundation a créé le Fonds Thalie,  hébergé par la Fondation Roi Baudouin, dédié exclusivement au soutien de ce projet.
Tous vos dons sont déductibles fiscalement. N’hésitez pas à prendre contact avec nous pour plus d’informations : ici

Faire un don via le Fonds Thalie / Fondation Roi Baudouin